Archives

60 ans déjà !

"Le vingt huit mai 1957, début d'après-midi, mon père Henri Nanot voit débarquer 2 policiers, adjoints du fameux commissaire Caverivière, qui 10 ans plus tôt souhaitaient la peau de Guingouin, Sanciaux et Gouarne, perquisitionent au Breuilh et comme par hasard un morceau d'entretoise, dans une grange sans porte, donnant sur la route à la vue de tout le monde, pièce dont l'autre moitié aurait servi à la fabrication de la bombe pour faire exploser la maison, fausse pièce à conviction, car l'une est en acier et l'autre est d'un alliage fonte acier qui ne se brise pas, alors que, avant l'arrestation de mon père, les gendarmes font expertiser les débris métalliques ayant servi à la fabrication de l'explosif, Ce n'est autre que des fragments d'objets cylindriques, genre tuyaux de chauffage central, donc rien à voir. Cette entretoise de charrue trouvée dans la grange fut emmenée par les inspecteurs, ce qui sera le prèlude à son arrestation..."             Jean-Jacques Nanot

 

GrangeEntretoiseMaisonMaison2

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.