Chamberet, une ville de Corrèze dans la terreur

Henri nanot

"Chamberet, une ville de Corrèze dans la terreur"

 

Après Scènes de la vie du maquis, un deuxième livre d'Henri Nanot, oublié dans une malle, vient de paraître. Chamberet, un village de Corrèze dans la terreur redonne voix à ce poète paysan épris de littérature et de liberté, coupable idéal d'un système qui l'a condamné à la folie.

« Je dédie cette traduction des sentiments de milliers de braves gens sans voix, commencée presque aussi gras que Renan et terminée plus maigre que Voltaire, aux centaines d'êtres Humains, combattants des hordes nazies et la racaille de Pétain en France, avant le mois de juin 1944, non seulement aux morts, mais aux survivants ». C'est en respectant jusqu'à la ponctuation du texte d'origine écrit par son père que Jean-Jacques Nanot, a fait publier son deuxième ouvrage trouvé, 50 ans après sa mort, dans une malle en osier. Un document livré brut (publié à compte d'auteur, 25 euros), plein de la fougue et de l'ardeur de ce paysan idéaliste et frondeur qui fut certainement victime d'une justice hâtive et de règlements de comptes. Une étape de plus dans le long chemin d'une réhabilitation, entrepris par son fils.

Paru dans "La Montagne" du 16/07/2013

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×